Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site vous acceptez leur utilisation. ×
CONNEXION

MENU

Actualités

Cas cliniques, ressenti patient, et psoriasis "online"
La Revue de presse du Psoriasis, mai-juin 2019

Cher(e) ami(e)s, cher(e)s collègues,

Le psoriasis est une pathologie inflammatoire touchant environ 3-5% de la population générale. Cette pathologie est pluri-factorielle avec une prédisposition génétique mais un rôle de l’environnement majeur. Le psoriasis peut être induit ou aggravé par certains traitements, on connaît les bêta-bloquants, les IEC, le lithium, les AINS ou antipaludéens. Voici 2 articles qui rapportent l’induction d’un psoriasis par le lithium avec une forme rare de psoriasis linéaire (Article 1) et un psoriasis pustuleux généralisé sous un antipaludéen de synthèse chez un patient traité pour un lupus systémique érythémateux (Article 2).

Alors que l’arsenal thérapeutique du psoriasis s’élargit toujours, les objectifs thérapeutiques se sont modifiés pour un PASI75 ou PASI90. Qu’en est-il du ressenti des patients ? Quelle est leur demande ? Un article a repris les facteurs importants pour les patients atteints de psoriasis (Article 3) concernant leur amélioration cutanée, montrant que les patients avec un fort BSA initial, une atteinte palmo-plantaire, ou des zones visibles, ou des lésions prurigineuses sont demandeurs d’une amélioration complète ou quasi-complète de leurs lésions. Un autre article à essayer de comprendre pourquoi les femmes interrompaient plus leur biothérapie que les hommes. Ils ont montré que les femmes étaient plus insatisfaites de leur traitement que les hommes et présentaient plus souvent des infections fongiques ou herpétiques sous traitement, ce qui pourrait être une explication de l’insatisfaction et de l’interruption (Article 4). Afin d’améliorer la prise en charge des patients atteints de psoriasis quels sont les futurs outils qui pourront être proposés au dermatologue en plus de l’arsenal thérapeutique ? Un article a comparé pendant une année la prise en charge de patients atteints de psoriasis via une plateforme en ligne versus des consultations classiques, montrant qu’il n’y aurait pas de différence de prise en charge pour les patients. (Article 5).

Très bonne lecture à tous,

Anne-Sophie DARRIGADE


Consulter et télécharger la revue

MEMBRE

Études cliniques pour les patients atteints de psoriasis
Service Dermatologie Hôpital Saint André - CHU de Bordeaux

Association du psoriasis avec d’autres pathologies et le risque infectieux des traitements
La Revue de presse du Psoriasis, avril 2019

Cher(e) ami(e)s, cher(e)s collègues,

On parle souvent du risque cardio-vasculaire associé au psoriasis, cependant ce mois-ci dans la littérature de nombreux articles se sont intéressés à l’association du psoriasis avec d’autres pathologies.

Ainsi l’article 1 montre que l’incidence de la pemphigoïde bulleuse est 3 fois plus élevée chez les patients atteints de psoriasis, touchant plus souvent des sujets de moins de 40 ans. L’article 2 montre que les patients psoriasiques ont plus de diverticulite en comparaison à une population contrôle, avec un risque relatif de 1,26 mais l’appendicite et la cholécystite sont identiques à la population témoin. L’article 3 met en évidence une association entre sclérodermie systémique (SclS) et psoriasis avec une meilleure survie chez les patients SclS+PSO du fait de l’absence probable d’auto-anticorps circulant. Une équipe s’est penchée sur la prévalence de l’onychomycose chez les patients ayant un psoriasis, montrant par leur travail que la prévalence est identique entre la population psoriasis et contrôle (49,08% vs 51,3%) mais les agents fongiques étaient en proportion différente par contre (article 4).
Non seulement le psoriasis peut être associé à d’autres pathologies mais les traitements mis en place pour le psoriasis peuvent aussi s’accompagner de complications. La première complication étant infectieuse, l’article 5 traite du risque infectieux chez les patients traités par un systémique (biologique ou non biologique) en comparant au méthotrexate. L’article 6 montre que la population de patients traités pour un psoriasis, par une biothérapie ou un immunosuppresseur, à risque de faire un épisode infectieux est surtout en lien avec le sexe féminin, le tabagisme, l’âge précoce de début du psoriasis, les co-morbidités et l’histoire thérapeutique, avec principalement des infections bactériennes des voies respiratoires hautes et virales à HSV ou VZV.

Très bonne lecture à tous,

Anne-Sophie DARRIGADE


Consulter et télécharger la revue

Guidelines françaises de prise en charge du psoriasis publiées dans le JEADV
La Revue de presse du Psoriasis, mars 2019

Cher(e) ami(e)s, cher(e)s collègues,

Ce mois-ci, nous allons discuter des guidelines françaises de prise en charge du psoriasis publiées dans le JEADV (Article 1), avec 2 arbres décisionnels à retenir et un résumé de tous les éléments qu’on peut trouver dans l’article.

Alors que les guidelines énoncent la prise en charge chez la femme enceinte, qu’en est-il des biothérapies chez ces patientes? (Article 2).

Dans les diverses formes de psoriasis, l’atteinte palmo-plantaire est particulièrement invalidante pour les patients et compliquée à traiter pour le dermatologue. Cet article a comparé l’acitrétine faible dose au méthotrexate (Article 3).

Le psoriasis pustuleux généralisé, une forme rare mais sévère, résistante au traitement sera discuté avec cette lettre à l’éditeur informant des résultats d’une étude de phase I d’un inhibiteur du récepteur de l’interleukine-36 (Article 4).

Très bonne lecture à tous,

Anne-Sophie DARRIGADE


Consulter et télécharger la revue

Impact psychosocial du psoriasis
La Revue de presse du Psoriasis, février 2019

Cher(e) ami(e)s, cher(e)s collègues,

Ce mois-ci de nombreux articles traitent de l’impact psychosocial du psoriasis.

Les personnes atteintes de psoriasis sont plus sujettes à la dépression et aux idées suicidaires que la population générale et ces symptômes psychiatriques sont liés à la sévérité du psoriasis (Article 1).

Le dermatologue ne se sent cependant pas toujours à l’aise pour interroger et prendre en charge cet aspect du psoriasis comme le montre l’Article 2.

Cependant des outils simples de dépistage existent comme le PHQ-2. Bien que le lien statistique soit prouvé, les mécanismes physiopathologiques sont mal compris. Toujours est-il que le psoriasis s’accompagne souvent de troubles du sommeil comme développé dans l’Article 3 altérant les relations sociales et la productivité au travail.

Alors qu’on en parle peu, le psoriasis est une pathologie prurigineuse, comme son nom l’indique Psora du grec « se gratter ». Le dermatologue doit donc évaluer cet aspect de la pathologie car une prise en charge adaptée du psoriasis améliore ce symptôme (Article 4).

De même traiter le psoriasis participe à améliorer certains troubles psychiatriques tels que l’alexithymie (Article 5).

Très bonne lecture à tous,

Anne-Sophie DARRIGADE


Consulter et télécharger la revue

La Revue de presse du Psoriasis
Janvier 2019, première édition

Cher(e) ami(e)s, cher(e)s collègues,

aPSOderm lance un nouveau rendez-vous intitulé «La revue de presse du psoriasis ».

Cette newsletter qui se fera sur un rythme mensuel vous donnera les dernières actualités autour du psoriasis publiées dans les revues internationales, apportant ainsi de nouvelles informations autour de la maladie, ses mécanismes et sa prise en charge avec l’objectif de pouvoir vous donner des informations récentes permettant d’améliorer votre pratique quotidienne.

Vous y retrouverez ainsi un format simple et didactique par un texte court résumant l’article et les points clés à retenir ainsi que les références des articles pour ceux souhaitant compléter l’information apportée.

Nous remercions chaleureusement le Dr Anne-Sophie Darrigade qui réalise pour aPSOderm cette veille bibliographique pour l’ensemble de nos membres.

Nous vous souhaitons une très bonne lecture à tous et espérons que vous apprécierez ce nouveau rendez vous mensuel.

Très amicalement,

Julien SENESCHAL

—-

AU SOMMAIRE :

  • Adresser vos patients psoriasiques chez le dentiste !
  • Enfin du nouveau dans les topiques ?
  • Hydrater, ça marche !
  • Après les lymphocytes TH17, les Treg ?
  • Rechercher une tuberculose, encore et toujours, même si les données sous ixekizumab sont rassurantes !

Consulter et télécharger la revue

Soirée aPSOderm le 05 février 2019
aPSOderm, 4ème anniversaire !

Chers Collègues, chers Amis,

C’est avec grand plaisir que nous vous annonçons la prochaine réunion annuelle d’aPSOderm, le mardi 05 février 2019, à partir de 20 heures au Palais de la Bourse à Bordeaux.
Sur ce temps d’échanges, seront abordées les thèmatiques suivantes :



  • Accueil à partir de 20h00
     
  • Traitements du psoriasis au présent et au futur !
    Pr Julien Séneschal
    Service de Dermatologie, Bordeaux
     
  • Risque infectieux sous biothérapie et systémiques : prévenir, dépister et traiter
    Pr Pierre Duffau
    Service de Médecine Interne, Bordeaux
     
  • Cas cliniques des membres d’aPSOderm
     
  • Point de route sur CityPso
     
  • Cocktail dinatoire à 22h00

Amitiés à toutes et tous,

Jean-Michel AMICI
Christel BUZENET
Mélanie CHAMAILLARD
Sandra LY
Julien SENESCHAL

MEMBRE

CityPso
Le psoriasis en dermatologie libérale

MEMBRE

Reporting aux membres VI - Septembre 2018
digest septembre 2018

MEMBRE

Reporting aux membres V - Juin 2018
digest juin 2018

MEMBRE

Psoriasis et vitiligo
Les diaporamas de l’AG 2018

MEMBRE

Reporting aux membres IV - JDP2017
digest mars 2018

MEMBRE

Le psoriasis en 10 études 2017
Les diaporamas de l’AG 2018

Soirée + AG aPSOderm 2018 le 06 mars 2018
Apsoderm, trois ans déjà !

Cher(e)s Ami(e)s,

C’est avec grand plaisir que nous vous annonçons la prochaine réunion annuelle d’APSODERM, le mardi 6 Mars 2018, à partir de 20 heures à l’Hôtel Burdigala, 115 rue Georges Bonnac à Bordeaux.
Cette soirée sera suivie d’un cocktail dînatoire et son programme est le suivant :

Accueil à partir de 20h
20:30 : Le TOP des publications 2017 dans le psoriasis.
Emilie Sbidian (Hôpital Henri MONDOR Créteil)
21:10 : Lymphomes et Biothérapies.
Marie BEYLOT-BARRY (Bordeaux)
21:30 : Psoriasis et vitiligo.
Jean-Michel AMICI et Julien SENESCHAL
21:45 : Cas cliniques d’APSODERM
22:00 : Cocktail dinatoire

Dans l’attente de vous retrouver nombreuses et nombreux lors de cette soirée conviviale, cette newsletter est l’occasion de vous informer que :
· Vous recevrez prochainement un reporting concernant les points majeurs et innovations discutés lors des JDP 2017, en particulier les 1ères recommandations françaises de prise en charge du psoriasis modéré à sévère, ainsi que sur 11ème journée scientifique annuelle du Groupe de Recherche sur le Psoriasis (GrPSO) qui a eu lieu le 17 Novembre dernier.
· Le GrPSO, groupe thématique de la SFD vient de se doter d’un site internet grpso.org sur lequel, entre autres informations, vous pourrez visualiser les présentations de cette 11ème journée. Pour cela il suffit de membre du GrPSO en sollicitant une inscription à l’adresse : clubfrancaispsoriasis@gmail.com, à condition d’être membre de la SFD.

Enfin, Julien et Jean-Michel lancent un appel à cas cliniques sur l’association psoriasis et vitiligo. Merci de leur adresser vos cas (brève histoire clinique, photos et réponse thérapeutique éventuelle ou pas) : jmamici@gmail.com et julien.seneschal@chu-bordeaux.fr

Amitiés à toutes et tous,

Jean-Michel AMICI
Christel BUZENET
Mélanie CHAMAILLARD
Sandra LY
Julien SENESCHAL

MEMBRE

French West Tour Prof. Bissonnette
10 Octobre 2017 à l'Hôtel Burdigala Bordeaux

MEMBRE

Étude Éclipse
Service Dermatologie Saint André - CHU de Bordeaux

Reporting aux membres III
digest février 2017

Présentations PDF

psoriasis de l’enfant psoriasis et cancer psoriasis génital


Connectez-vous pour télécharger

MEMBRE

Reporting aux membres III - JDP2016
digest février 2017-1

MEMBRE

Reporting aux membres III - GrPso 2016
digest février 2017-2

AG aPSOderm 2017
Apsoderm, deux ans bientôt !

Cher(e)s ami(e)s,

Toute l’équipe d’aPSoderm vous souhaite une très belle et heureuse année 2017.

Comme nous vous l’avions annoncé : nous vous proposons de nous retrouver lors de la soirée annuelle d’ aPSOderm le mardi 07 février 2017 à partir de 20h00 à l’Hôtel Burdigala, 115 rue Georges Bonnac à Bordeaux. Cette soirée sera suivie d’un cocktail dînatoire.


  • Accueil à partir de 20h00

  • 20h30 /// introduction, Julien SENESCHAL

  • 20h40 /// psoriasis de l’enfant, Emmanuel MAHE – Argenteuil

  • 21h10 /// psoriasis génital, Sandra LY – Bordeaux

  • 21h30 /// cas cliniques Apsoderm
    - psoriasis et cancer : en pratique, Marie BEYLOT-BARRY, Bordeaux
    - cas cliniques Apsoderm

  • Conclusion / discussion



En vous espérant très nombreux lors de cette soirée conviviale,

Amitiés,

Jean-Michel Amici, Marie Beylot-Barry, Christel Buzenet, Mélanie Chamaillard, Sandra Ly, Julien Seneschal

MEMBRE

Bienvenue au Psoriasis Network International !
Reporting du 5è congrès PNI, du 7 au 9 juillet 2016

MEMBRE

Reporting aux membres II
digest février 2016

MEMBRE

Essais cliniques ouverts
Service Dermatologie Saint André - CHU de Bordeaux